flammes feux feu incendie enfer cerveau brûler macabre  au-delà infernal

Eirikr  TURGIS de Normandie

Réflexions et créations d'un être tripède tri-cérébral et de quelques autres créatures l'accompagnant

"sans tabou ni censure, sans haine ni racisme, dans un échange de liberté" "Français assurément, Normand entièrement"
leopards cats ecusson blason normandie manche calvados eure orne seine-maritime basse-normandie haute-normandie
Caricaturgis
Juif errant
Danse macabre
Néo-apocalypse
Verrat versus capra
Cène obscène

Danse Macabre
01-Ancien pape
02-Empereur religieux
03-Tsar pays froid
04-Religieuse
05-Bête et belles
06-Prince microétat
07-Jet sauteur
08-Princesse
09-Paparazzi
10-Président barb..
11-Chanteuse
12-Médias
13-Président puissant
14-Fillettes sages
15-Prisonniers
16-Vieux président
17-Femme du dit
18-Dictateur île
19-Ex président père
20-Ex président
21-Militaire mort
22-Chef religieux
23-Victime religion
24-Président autorité
25-Terroriste paix
26-Femme autorité
27-Scientifique 
28-Ecolo dogmatique
29-Extréme parti
30-Humoriste triste ?
31-Religion ancienneP
32-Religion amour
33-Religion paix
34-Femme pieuse
35-Maire capitale
36-Politicienne seule
37-Politicienne visible



Danse macabre ou le bal de l'apocalypse



17 - Une des femmes d'un ex président qui se croyait impérial




Une des femmes d'un ex président qui se croyait impérial
Réflexions des squelettes et autres êtres décharnés


Je suis l'épouse d'un social président
potiche  je ne veux être ni cachée dans un coin ;
étant une femme de volonté, partout ou je me rends,
je veux jouer le rôle essentiel d'un témoin.

J'ai désité comme toutes les autres, mais c'est mon choix,
posséder une belle, grande et digne fondation.
Pourtant discrète, mais dans tout lieu on m'aperçoit,
je suis à la radio, et sur  les plateaux de télévision.
Certains m'ont reproché de nombreux voyages,
dans le splendide et moderne pays de cuba,
qui souvent à subi des états unis le cafouillage,
ainsi que par des politiques tout les coups bas.
N'est ce pas singulièrement étrange vraiment,
à être  toujours pour son pays aussi fidèle,
jusqu'à vouloir en être à vie son président.
Est ce vraiment une faute institutionnelle
l'abnégation de cet homme est remarquable,
voici qu'il gouverne depuis cinquante années ;
le camarade président est vraiment admirable,
pour la paix dans son pays il a tant œuvré.
J’ai rencontré à plusieurs reprises ce grand homme,
je suis admirative, et  je ne peux que l'embrasser ;
pour avoir résisté  aux capitalismes que je nomme,
que j'exècre, et donc je crie c'en est assez..

Je veux qu'on se rappelle de moi en militante,
une femme qui se bat et qui voulut être résistante ;
non comme la simple épouse de ce président,
dont je ne partageais plus son côté condescendant.
Il s'accommode que je puisse venir jouer ce rôle,
mes prises de positions il ne trouve pas cela très drôle ;
je m'amusais à faire des déplacements qui le gênais,
afin de lui montrer que point l'on ne m'enchaînait.
Nous semblions si distant depuis longtemps, et parfois si étranger,
il faisait son cirque à grimper son rocher, il en arrivait à se singer
avec toute sa royale cour, qui suivait bêtement courbée,
afin de pouvoir au sommet être finalement adoubée.
Ils étaient derrière, lui jouait au grand seigneur,
ceux qui étaient présent avaient tous reçu invitation,
car il était insensé de venir avec lui sans autorisation.
Alors chaque année, au sein du parti, c'était la peur ;
car de cette petite ascension, ils ne voulaient pas en être exclu,
et les rats du parti colportaient ceux qui étaient présent,
ainsi dès leur retour tous savaient qui était absent
comme ceux qui point sollicité devaient rester reclus.
Ce qui confirme bien l'hypocrisie de tous ces seconds,
c'est que depuis sa mort plus aucun ne se réclame de lui,
et tous font bien attention de ne jamais citer son nom,
comme si  sa mémoire au sein du parti plus jamais n'avait relui.




Mes amis squelettes je vous pose la question,
qu'ont tous ces humains à vouloir créer des fondations.
De plus, qui aide au financement de ces grandes actions,
dans les pays arrivent beaucoup de ces associations
pour que les populations  puissent vivre enfin dignement
mais parfois il est à craindre de trop grand changement.

Oui mon frère sans aucun problème je te suis ,
il faut dans ce pays faire attention à ce que l'on introduit,
ce qui semble pour moi un peu dérangeant,
c'est que cela donne l'image du bon blanc,
qui vient encore aider les pays sous développés.
On voit que les politiciens sont subitement occupés
à détourner les deniers provenant des dons :
aidé en cela par de  notables maroufles
qui raflent ainsi allègrement les deniers.
Le peuple ressent alors cruellement l'abandon
en voyant que même par cette dame l'espoir s’essouffle
n'ont ils pas  l'habitude de souffrir les premiers.

Il est plus aisé dans certaines nations
de donner l'argent aux riches dirigeants
puis de se reposer dans un luxueux palace.
Point n'est prévu que ces gens se déplacent
pour tâter de plus près la véritable désolation ;
ils repartent enchanté de ce président si arrangeant.
Peut être ne veulent-ils pas savoir que des résistants
sont enfermés, car il n'est pas bon d'être manifestant.


Pourquoi penser que les occidentaux ,
sortant tous subitement des bureaux,
seraient sur le terrain les plus malins,
à montrer le fonctionnement d'engins ;
d'initier les économies d'eau futures ,
pour une production  en agriculture.
à des gens qui, depuis des années
sont totalement oubliés et négligés,
par un pouvoir corrompu et désordonné
que de se rationner sont bien obligés .
Les organisations n'ont pas même le respect
de ces peuples, qui furent malgré leur aspect,
les régions du berceau de l'humanité,
et dont la technologie faisait preuve d'une grand modernité.

Il faudrait se poser l'une des quelques questions,
qui se partage  le matériel, ou les deniers sans raison,
ou passe l'aide et l'argent au lieu d'être distribuée.
Car à la connaissance de tous, il est bien détourné,
peut-être pour le partage de certains gouvernants,
ou pour les mafias locales, et autres petits  dirigeants.
Comment  les communicants des grandes fondations,
peuvent écrire « dans les domaines principaux d'action
l'économie responsable, les pratiques démocratiques »
lorsque certaine personne s'affichent régulièrement
avec des dictateurs les embrassant même publiquement,
que pensent les pauvres subissant le pouvoir tyrannique.

Mon ami  je ne peux que toujours t'approuver,
de ces détournement cela fait des histoires ;
nombre de personnes nous allons ici retrouver,
pour ces actions point de disposition abrogatoire.
Les roi et présidents, petits chefs et fonctionnaires,
tous doivent répondre des petites ou grandes actions ;
omettre ces principes seraient aux nôtres contraires.
Certains pensent qu'il en va de notre grande réputation,
mais de celle ci nous nous moquons éperdument,
pourvu que les coupables répondent de l'imputation ;
surtout ceux qui se sont voués avec grand acharnement,
à vouloir détruire la liberté et à en savourer l'excitation.
Cette dame à du caractère de cela nul ne le nie,
mais a -t-elle oublié qu'elle fut jeune résistante,
et qu'elle lutta dès dix sept ans contre une tyrannie,
à l'instar de ses parents qui avaient l'action militante.

Si j'osais je vous rétorquerai mon ami
que je vous comprends et je suis de votre avis.
Comment avec tout ce beau passé, 
cette dame plus tard c'est elle empressée
de recevoir des gens si tordus et corrompus ,
qui profite de la misère pour être bien repu.
Avec un pouvoir plus que tyrannique ;
ils autorisèrent de déporter les gens et des enfants
jugés impur pour des raisons ethniques
alors que  l'occupant n'en demandait pas autant.

Il serait intéressant de pouvoir enfin connaître,
tous ceux qui n'ont pas été cité à comparaître,
ainsi que le rôle qu'ont joué certaines de ses personnes 
pour éviter à coup sûr qu'on ne les emprisonnent.
Car pour échapper aussi longtemps à la justice,
ces hommes bénéficiaient d'une aide bienfaitrice.
Un  personnage est mort juste à point nommé,
pas d'enquête, ni  de justice,  il ne pourra plus être jugé.
Heureux sont les amis et ramifications entretenues,
ce qui est une aubaine pour le réseau intervenu,
l'enquête serait à poursuivre à qui profite le crime,
car il est trop aisé maintenant que le mort point ne s'exprime.





00 Accueil
01 Ouverturgis
02 Portraiturgis
03 Littératurgis
04 Caricaturgis
05 Conjecturgis
06 Peinturgis
07 Sculpturgis
08 Créaturgis
09 Num-erik
10 Ecriturgis
11 Structurgis
12 Lecturgis
13 Gunhild Arts






courriel

  E.G.TURGIS - GERSHOM - Gunhild BURNELL - Thorr KARSBORG - © 1992-2011 copyright.-