flammes feux feu incendie enfer cerveau brûler macabre  au-delà infernal

Eirikr  TURGIS de Normandie

Réflexions et créations d'un être tripède tri-cérébral et de quelques autres créatures l'accompagnant

"sans tabou ni censure, sans haine ni racisme, dans un échange de liberté" "Français assurément, Normand entièrement"
leopards cats ecusson blason normandie manche calvados eure orne seine-maritime basse-normandie haute-normandie
Caricaturgis
Juif errant
Danse macabre
Néo-apocalypse
Verrat versus capra
Cène obscène

Danse Macabre
01-Ancien pape
02-Empereur religieux
03-Tsar pays froid
04-Religieuse
05-Bête et belles
06-Prince microétat
07-Jet sauteur
08-Princesse
09-Paparazzi
10-Président barb..
11-Chanteuse
12-Médias
13-Président puissant
14-Fillettes sages
15-Prisonniers
16-Vieux président
17-Femme du dit
18-Dictateur île
19-Ex président père
20-Ex président
21-Militaire mort
22-Chef religieux
23-Victime religion
24-Président autorité
25-Terroriste paix
26-Femme autorité
27-Scientifique 
28-Ecolo dogmatique
29-Extréme parti
30-Humoriste triste ?
31-Religion ancienneP
32-Religion amour
33-Religion paix
34-Femme pieuse
35-Maire capitale
36-Politicienne seule
37-Politicienne visible



Danse macabre ou le bal de l'apocalypse



19 - Ex-président d'une grande nation et père d'un ex-président

président usa force sable tempête désert guerre pétrole firme cia trahison attentat militaire armement argent complot secret puits saddam orient dick baril


Ex-président d'une grande nation et père d'un ex-président
Réflexions des squelettes et autres êtres décharnés


Président je suis d'un pays suffisant,
je m'insurge contre tous les dictateurs,
je m'énerve et je tempête dans le désert.
Brûler des puits de pétrole fût un leurre,
cela attise les haines en rien cela ne sert,
sinon à irriter l'état le plus atomisant.
L'on envahit parfois une nation sans raison,
c'est que nous sommes gendarme du monde.
De l'avis de l'organe mondial nous nous passons ;
a vrai dire, nous nous moquons de son approbation.
Une main sur le fusil l'autre sur la mappemonde,
nous agissons d'abord pour notre satisfaction.

L'invasion d'un pays fut décidée, car très opportune,
contre celui qui brava de nous, tous les interdits ;
je profitais à cette occasion, d'en faire une tribune,
envoyant ma puissante armée contre ce vil bandit.

Nos militaires sans faiblir firent reculer leurs troupes,
nous sommes comme toujours sortis victorieux ;
il n'était point besoin que de ce pays l'on découpe
ensuite, par notre action un cessez le feu pernicieux
fut signé, qui permit d'éviter à ce pays une complète déroute.
Ainsi finissait notre première petite joute.

Il fallait garder quoiqu'il nous en coûte,
ce pays comme un rempart contre nos ennemis ;
ceux qui, de leur foi, n'ont aucun doute,
qui bravent nos troupes en se faisant exploser ;
croyant avec  leurs actes sans aucun compromis,
accéder auprès de dieu, seule leur folie pouvait oser.

A certains de nos ennemis nous laissâmes du matériel
afin qu'ils puissent aller gazer quelques peuplades
qui auparavant les gênaient, entre manipulateur il faut bien s'aider.
Certes le chef de ce pays me semble un peu caractériel
nous fîmes blocus, pour que dans le pays ce soit la dégringolade.
Nous aurions pu alors depuis longtemps le déposséder,
mais affaibli il servait encore nos intérêts à cette époque,
nous espérions tout de même que son empire se disloque.
Néanmoins j'ai évité le pire durant mon mandat
le travail ingrat sera à faire par un autre candidat..


Il est curieux, et j'attire en cela votre attention,
que la population de ce grand pays aux multiples états ;
veut s'imposer, sans exception, à toutes les nations ;
quitte à  les sauver contre leur gré par d'homériques combats.
Le président y va un peu trop de son côté présomptueux ;
oubliant au passage, tous ces pays de la grande coalition,
qui permit de créer, une grande unité sans aucune fraction.
Mais rapidement il arrêta  ces généraux trop impétueux.
Les ethnies, point il ne voulait qu'elles puissent dans son sillage,
profiter de la casse, pour provoquer un autre soulèvement ;
cela amènerait un véritable et dangereux éclatement,
avec l'appui et l'approbation d'un pays encore moins sage.
Il faut demander à ce président quelque peu irresponsable,
pourquoi a t-il laissé faire son homologue des sables ;
lui permettant de massacrer et d'écraser lui-même,
les ethnies minoritaires sur qui ils avaient jeté l'anathème.

Peut-être serait il juste de tremper ce président
dans le bain des actions stupides et déshonorantes,
et l'enduire de ce sirop noir, genre de boue puante ,
ce pétrole qu'il a si bien protégé et dont il fut dépendant.

Serait-il sensible mon cher frère sans pardon
à ce qui fut pratiqué dans sa région au  divers malotrus.
Je pense qu'il apprécierait la référence à cet historique usage
mais nous devons lui planter quelques plumes
cela sera parfait pour finir son nouveau costume ;
point besoin pour lui de glouglouter tant il est abstrus.
Il apprécie de manger en famille cet animal nommé dindon
alors il ressemblera à ce volatile sans aucun apprentissage.









00 Accueil
01 Ouverturgis
02 Portraiturgis
03 Littératurgis
04 Caricaturgis
05 Conjecturgis
06 Peinturgis
07 Sculpturgis
08 Créaturgis
09 Num-erik
10 Ecriturgis
11 Structurgis
12 Lecturgis
13 Gunhild Arts






courriel

  E.G.TURGIS - GERSHOM - Gunhild BURNELL - Thorr KARSBORG - © 1992-2011 copyright.-