flammes feux feu incendie enfer cerveau brûler macabre  au-delà infernal

Eirikr  TURGIS de Normandie

Réflexions et créations d'un être tripède tri-cérébral et de quelques autres créatures l'accompagnant

"sans tabou ni censure, sans haine ni racisme, dans un échange de liberté" "Français assurément, Normand entièrement"
leopards cats ecusson blason normandie manche calvados eure orne seine-maritime basse-normandie haute-normandie
Caricaturgis
Juif errant
Danse macabre
Néo-apocalypse
Verrat versus capra
Cène obscène

Danse Macabre
01-Ancien pape
02-Empereur religieux
03-Tsar pays froid
04-Religieuse
05-Bête et belles
06-Prince microétat
07-Jet sauteur
08-Princesse
09-Paparazzi
10-Président barb..
11-Chanteuse
12-Médias
13-Président puissant
14-Fillettes sages
15-Prisonniers
16-Vieux président
17-Femme du dit
18-Dictateur île
19-Ex président père
20-Ex président
21-Militaire mort
22-Chef religieux
23-Victime religion
24-Président autorité
25-Terroriste paix
26-Femme autorité
27-Scientifique 
28-Ecolo dogmatique
29-Extréme parti
30-Humoriste triste ?
31-Religion ancienneP
32-Religion amour
33-Religion paix
34-Femme pieuse
35-Maire capitale
36-Politicienne seule
37-Politicienne visible



Danse macabre ou le bal de l'apocalypse



23 - Victimes d'une religion de bonté
religion intouchable dalit esclave parias bonté karma misère reclus rejet bouddhisme hindouisme religions spirituel au-delà enfer



Victimes d'une religion de bonté
Réflexions des squelettes et autres êtres décharnés


Nous sommes appelés les intouchables,
ceux que les autres trouvent exécrables,
comme paria nous fûmes toujours rejetés
par toutes les classes de la société.
Nous avions naïvement cru que les castes
dès que l’indépendance aurait été signée ;
devaient, dans le pays, être vite abandonnées
nous étions alors tous très  enthousiastes
Ce fut hélas une véritable fausse joie
car elles furent  encore plus exploitées,
nulle éclaircie depuis ce jour, l'on entrevoie,
sinon d'être toujours haï, et encore plus repoussé.
Lorsque l'un de nous, le soir dans la rue est lynché,
aucune enquête sur le crime n'est jamais ordonnée.
Les politiques disent que notre vie n'a aucun prix ;
aux regards de celle d'un animal ou d'une vache.
Les messages ainsi donnés, sont bien vite compris ;
maltraitez, adonnez-vous à cette très noble tâche,
ces crimes comme toujours resteront impunis,
puisque toutes les castes, pour ces délits sont unies.
Si quelques uns ont notamment bien réussi,
l'unité ne se fait toujours pas dans le pays ;
même dans les villes et milieux culturels,
les millénaires d'usage restent  intemporels.
La caste classe  est une chasse bien gardée,
comme les frétillants à l'origine de la vie ;
si l'un à pu entrer des millions sont rejetés,
notre pitance est plus dure sous la démocratie.
Où donc se trouve l'espoir de cette religion,
qui nous condamne des années, même par millions,
à devoir toujours subir la réincarnation,
dans l'injuste et hors caste  des dalits;
car pour nous, point d'évolution,
nous fréquenter est en soi un délit.
Cette croyance, qui n'a pas d'autres fonctions
que  d'avoir un peuple habitué au servage,
sans avoir à se soucier de cet esclavage ,
qui se déguise sous le nom de religion.




Ces individus ont bien connu l'enfer
non pas ici mais sur la planète terre.
 Dépouillés, violés, parfois ont les tuent
au mieux ils ne sont que battus.
Ils ont la faute d'être nés comme parias,
est ce vraiment ce qu'a voulu brahma ?
Ils ne bénéficient d'aucun ascenseur social
pas même d'une vieille et ancienne noria
il y aurait trop à craindre dans cette haine raciale
que certains se servent d'eux comme animaux de bât
La religion précise dans la vie le schéma,
déclarant qu'ils doivent suivre leur karma
et soi disant accepter et accomplir sa destinée ;
mais aucune autre issue ne leur est donnée.
Comment peuvent-ils de leur destin pouvoir briser
s'ils sont enfoncés et laissés dans leur fange,
afin de ne pas les inclure et de les cantonner
comme des esclaves dont la vue  dérange.
Nous attendrons pour demander à nos invités prestigieux
ce qu'ils pensent de leur philo-mystico-religieux.
De tous les bouddhas, les brahma, et autres tralala,
car ils profitent de leur enfer, ils sont au supplice du Naraka ;
ils doivent pour cela ,être ensevelis dans l'éternelle nuit,
où les douleurs les plus ultimes, ils ressentent aux corps ;
puis, les armes utilisées dans ces affrontements moyenâgeux,
sont délicatement affûtées, afin de tourmenter les morts.
Ainsi entendons nous ces gémissements, ces cris affreux,
jusqu'à l'horrible traitement qui sur la terre s'ensuit.
 
Reconnaissez mon ami que cette religion est bien curieuse ;
car le karma semble être une acceptation, une évolution
acquise après des nombreuses vies et de réincarnations.
Ainsi l'âme arrive dans une union cosmique victorieuse,
mais les intouchables, dalits, esclaves ou même parias,
qui n'accèdent pas même à un statut de sous-prolétariat,
sont contraints et réduits quant à eux, à naître que réincarné
dans le groupe hors caste, ainsi toujours sont-ils condamnés.
Voici d'une  religion juste et belle, toute en générosité ;
tout est respect pour les humains, les animaux et autres diversités,
car souvent c'est la naissance qui détermine le métier.
Ainsi la religion en a décidé, et les politiques l'ont amplifiés ;
ces gens là ne se rendront ici, avec un air de componction,
le moment venu mon frère tout cela vraiment nous règlerons.
Lorsque ceux qui sont si attachés à la déterminante fonction,
vers nous un jour ou l'autre moins glorieux ils descendront.
J'espère pour eux qu'ils savent ce qu'est encore la prière,
ils devraient dès maintenant, s'intéresser à leurs livres,
de leur propre enfer ils subiront toute la folie meurtrière.
Ceux qui les attendent depuis un moment, de colère sont ivres ;
mais dans leur sagesse, ils sauront se freiner et vous amener,
n'ayez aucune crainte, en toute amitiés ils veulent partager.
afin que vous puissiez connaître sur cette râpe de la souffrance,
comme ceux qui à la surface subissent la désespérance.
Vérifiez donc et regardez bien, ce qu'est l'enfer Antantappes,
dans quelques instants vous allez passer cette trappe
ce lieu à de ses moucherons pleins d'ardeurs et de piquants,
accompagnés d'animaux, entachés furibonds et mordant,
ces oiseaux aux becs longs et pointus,  forgés de métal,
les épines qui vous transperceront et qui vous feront tant de mal ;
cela n'étant qu'un détail de tous les enfers par vous décrits,
car les religieux dans ce domaine, semblent avoir une créativité infinie.





00 Accueil
01 Ouverturgis
02 Portraiturgis
03 Littératurgis
04 Caricaturgis
05 Conjecturgis
06 Peinturgis
07 Sculpturgis
08 Créaturgis
09 Num-erik
10 Ecriturgis
11 Structurgis
12 Lecturgis
13 Gunhild Arts





courriel

  E.G.TURGIS - GERSHOM - Gunhild BURNELL - Thorr KARSBORG - © 1992-2011 copyright.-