flammes feux feu incendie enfer cerveau brûler macabre  au-delà infernal

Eirikr  TURGIS de Normandie

Réflexions et créations d'un être tripède tri-cérébral et de quelques autres créatures l'accompagnant

"sans tabou ni censure, sans haine ni racisme, dans un échange de liberté" "Français assurément, Normand entièrement"
leopards cats ecusson blason normandie manche calvados eure orne seine-maritime basse-normandie haute-normandie
Caricaturgis
Juif errant
Danse macabre
Néo-apocalypse
Verrat versus capra
Cène obscène

Danse Macabre
01-Ancien pape
02-Empereur religieux
03-Tsar pays froid
04-Religieuse
05-Bête et belles
06-Prince microétat
07-Jet sauteur
08-Princesse
09-Paparazzi
10-Président barb..
11-Chanteuse
12-Médias
13-Président puissant
14-Fillettes sages
15-Prisonniers
16-Vieux président
17-Femme du dit
18-Dictateur île
19-Ex président père
20-Ex président
21-Militaire mort
22-Chef religieux
23-Victime religion
24-Président autorité
25-Terroriste paix
26-Femme autorité
27-Scientifique 
28-Ecolo dogmatique
29-Extréme parti
30-Humoriste triste ?
31-Religion ancienneP
32-Religion amour
33-Religion paix
34-Femme pieuse
35-Maire capitale
36-Politicienne seule
37-Politicienne visible



Danse macabre ou le bal de l'apocalypse



24 - Une femme politique religieuse et pieuse
femme politique député religieuse pieuse livre saint église homo préservatif  foi dogme avortement paroisse pape inquisition dieu



Une femme politique religieuse et pieuse
Réflexions des squelettes et autres êtres décharnés


Je fais de la politique pour changer les mentalités,
car il n'y a pas de vie si l'on ne possède pas la foi.
Les humains qui n'ont pas de croyance ,
en sont réduits à la plus grande des  bestialités,
mais l'ont ne peut vivre sans cette espérance
que nous offre notre seigneur  notre roi.
Lorsque toute cette misère j'entrevois,
je me dit que chacun doit trouver sa voie ;
cependant, face à la montée de la laïcité,
il faut rester vigilant, et se méfier de leur duplicité.
De cette force, il ne faut pas  négliger,
sinon nous pourrions nous faire encore piéger,
alors je milite ardemment dans la sainte église,
au sein du temple de  notre seigneur.
Les comportements généraux, par trop se banalisent,
fort heureusement, notre bon président,
est un homme qui s'est occupé de l'intérieur,
car notre pays à besoin de son engagement ardent.
Dans la juste restitution des enseignements religieux,
n'est il pas un être attentionné et très pieux,
lors de sa représentation et de son intronisation,
au titre de chanoine d'honneur, il fit de belles déclarations.
Il faut persévérer dans cette évangélisation,
faire disparaître certains décrets, et continuer l'expurgation ;
retirer la loi assassine, concernant l'avortement,
en faisant disparaître les centres d'aides.
Ainsi les femmes seront-elles obligés à l'enfantement,
sans qu'une avocate viennent les défendre et plaide, 
la cause de ses meurtrières, ou même plus, ces criminelles.
Il faut interdire les préservatifs, qui tuent les possibles vies,
comme refuser l'adoption aux homosexuels.
Il faut que le petit peuple retrouve la voie de dieu,
et ne soit plus soumis à toutes ses mauvaises et nuisibles envies,
enfin que la religion puisse être représentée en chaque lieu.
Alors dans ce gouvernement, au sein de mon cabinet,
je me suis entourée de très bons et pieux conseillers ;
ces personnes sont toutes convaincues,
du bonheur qu'est la foi et l'espérance,
ainsi avec moi peuvent-elles batailler,
car la religion  jusqu'ici a toujours survécu.
Il faut au plus vite une loi protégeant nos croyances,
au niveau mondial je veux la faire voter ;
ce qui permettrait de condamner tous les blasphèmes,
et aussi de jeter contre ces personnes l'anathème


Mes amis, vous qui êtes ici depuis si longtemps,
nous avons ce personnage qu'il faudra surveiller,
car cette sœur si croyante et fervente,
risque de venir ici en pestant et s'agitant,
tout en tenant son livre religieux, pour nous menacer.
Sera t-elle dans une de ses terribles épouvantes,
de se voir ainsi punie dans ce monde des péchés,
elle qui n'a de cesse de vouloir imposer dieu et sa volonté,
menant ou soutenant des actions, comme celles de ses proches,
qui organisent de violentes opérations, contre les avortements.
Paradoxe de ces gens, le droit à la vie ils vont défendant
en assassinant les médecins sans se poser d'autres questions.
On se demande bien ce qui dans tout cela est le plus moche,
lorsque l'on regarde sans parti pris tous les éléments ;
qui sont ces personnes, qui condamnent le droit si évident,
sans reconnaître la liberté des autres au nom de leur religion.

Je crois cher ami décharné qu'ici le problème sera à poser,
de toutes ces croyantes et intransigeantes personnes,
qui appliquent leur dogmatique foi et pratique religieuse,
au mépris du libre arbitre de chacun à pouvoir disposer
de sa croyance, même celle qui, à leurs oreilles résonne,
comme la solution la pire et la plus ignominieuse ;
celle de n'être aucunement adepte d'un dieu
très rancunier et en plus jaloux vindicatif et coléreux.
Certes, on peut se demander si cette femme,
lit quelquefois d'autres ouvrages que la bible,
pour ne pas s'apercevoir des infamies inadmissibles,
commises par toutes ces religieuses et tous les  religieux,
qui en cet endroit de la terre, sont bien trop nombreux,
mais qui n'ont pas perdu de temps pour vendre leurs âmes,
préférant plutôt suivre les préceptes de la torture,
de la sodomie et parfois aussi de la luxure.
Mais que fait donc cette personne si prompte à vociférer,
le livre sacré à la main, qui devrait la protéger ,
mais pour ces faits commis par les religieux,
on ne l'entend plus hurler ni même invoquer dieu.
De même que ces commandos, qui disent vénérer la vie,
mais qui prennent celles de ceux qui ne respectent pas leur avis ;
ont ils seulement protesté et montré de l'indignation,
envers ce pape qui les protégeait malgré l'abomination.
Face à ces obscènes personnages, et de leurs effrayantes attitudes,
qui ne méritent aucun pardon ni compassion ni mansuétude,
et dont vous devriez au nom de la vie sacrée des enfants,
être la première à vous en indigner aussi fortement,
que si vous défendiez vos idées contre l'avortement,
dans cet étrange  et silencieux parlement.
Il est plus facile certes, de défendre des êtres non nés,
dont vous n'aurez jamais à défendre les intérêts,
que de s'occuper d'enfants traumatisés et anxieux,
alors qu'ils attendent une réponse à leur questionnement.
Avez vous essayé de les regarder droit dans les yeux,
en leur avouant qu'il n'y aura jamais de jugement
parce que l'église a menacé les familles d'excommunication,
ou pour les autres a payé les parents en toute discrétion,
comme un client réglant les honoraires directement au proxénète ;
car ce n'est pas la victime, qui du dédommagement, reçoit l'argent,
même si celui ci, jamais ne réparera le traumatisme.
Vos bonnes associations devraient poursuivre ces malhonnêtes,
comme la hiérarchie de l'église, ainsi que les parents,
sans oublier ces odieux bourreaux, profitant du corporatisme,
ainsi ne seront-ils jamais puni et beaucoup encore exerceront
leur sacerdoce, sans l'ombre d'une honte, ni même d'un remord,
face à leur livre saint ou à la croix ils se signeront.
Pourquoi votre dieu, ne punit-il pas des êtres aussi retors ?
votre laxisme envers ceux de vos paroisses,
indique bien le peu d'évolution, au sein de votre religion.
Vous préférez fermez les yeux, sur les pires exactions,
de peur d'avoir à nourrir vos propres angoisses ;
que voilà pour une croyante,  un sentiment bien pieux,
et même consternant quant à la sagesse de votre dieu.






00 Accueil
01 Ouverturgis
02 Portraiturgis
03 Littératurgis
04 Caricaturgis
05 Conjecturgis
06 Peinturgis
07 Sculpturgis
08 Créaturgis
09 Num-erik
10 Ecriturgis
11 Structurgis
12 Lecturgis
13 Gunhild Arts






courriel

  E.G.TURGIS - GERSHOM - Gunhild BURNELL - Thorr KARSBORG - © 1992-2011 copyright.-