ésotérisme occulte secret maçon secte caché initiation mystère cabale hermétisme gnose égypte transmutation théosophie alchimie initié rose croix magie symbole nombre d'or praraboles

Eirikr  TURGIS de Normandie

Réflexions et créations d'un être tripède tri-cérébral et de quelques autres créatures l'accompagnant

"sans tabou ni censure, sans haine ni racisme, dans un échange de liberté" "Français assurément, Normand entièrement"
leopards cats ecusson blason normandie manche calvados eure orne seine-maritime basse-normandie haute-normandie
Conjecturgis

Religions
Sciences
Sociétés
Histoire
Arts
Esotérisme

Esotérisme
Ecclésia
Moine architecte
Résurgence phénix
Chartres nombre d'or
Sagesse éclosion
Armoiries
Source connaissance
Oeuf originel
Kabbale séphiroth
Inconscient moi
Psychanalytique
Connaissance partage





Esotérisme



église ecclésia chrétien terre mère cathédrale religion dieu culte sculpture  architecture compagnon moyen âge  figures maître







Ecclésia




Dans ce dessin nous pouvons constater l’église, au sens du mot latin, Ecclésia, assemblée ; mot reprit par la chrétienté pour désigner l’ensemble des fidèles se réclamant du Christ mais aussi l’édifice réunissant les gens de toutes conditions se désignant justement comme fidèles pour la célébration d’un culte appelé office dans la maison de Dieu.
L'Eglise chrétienne s'arrangea pour bâtir sur des emplacements de temple ou sur des lieux de culte païens, afin de s’octroyer par le détournement de rites et de fêtes les populations attachées à leur terre, leur terre mère.
Ces païens étaient en contact avec la terre, près de la nature, mais l’église s’octroyant abusivement ces terrains a brisé ce lien préférant imposer sa relation Homme/Ciel ; Homme/Dieu/Intemporel de par sa fonction au delà de la terre contrairement à la relation Terre/Mère ou les rites ancestraux étaient en symbiose directe avec la nature élément essentiel de leur vie de leur nourriture de leurs morts.
Avoir brisé ce lien à coupé toute relation avec l'essence de la planète terre ce qui n’a été qu’amplifié d'ailleurs par nos sociétés qui on recouvert la plupart de la terre de cet immonde revêtement.
La Cathédrale accès vers l’Orient alors qu’elle ne s’en soucie plus guère, tout comme l’église mais dont la direction représente plutôt le défi d’une conquête et des massacres des croisades et autres expéditions en vue d'imposer une religion.
Lorsque tout ceci sera oublié, que les religions péricliteront, il restera la seule chose valable, l’édifice, qui au delà de toute religion représente l’effort de ces gens simples qui savaient travailler, ceux qui ont su concrétiser les plans en faisant ces monuments, ces artistes qui tout en respectant sous la menace les directives des hommes d’église surent placer des figures sculptées qui vont au delà de la religion. Ces édifices méritent d’être sauvegardés non pas en tant que monument d’une religion mais en tant que monument à la gloire des arts. Quand certains voient un saint machin ou truc dans une sculpture, moi je vois une œuvre ou l’artiste à su insuffler tout son art, lorsque l’on regarde les figures sculptées des portails on peut apercevoir sur certains des œuvres osées et compendre que les sculpteurs ne ménageaient pas leur commanditaire. Respectons donc ces œuvres pour la mémoire de ces artistes ouvriers compagnons, qui n’ont pas laissé leur nom, mais qui mieux que certains religieux ont su faire partager l’amour du beau et du bien construit.







00 Accueil
01 Ouverturgis
02 Portraiturgis
03 Littératurgis
04 Caricaturgis
05 Conjecturgis
06 Peinturgis
07 Sculpturgis
08 Créaturgis
09 Num-erik
10 Ecriturgis
11 Structurgis
12 Lecturgis
13 Gunhild Arts



courriel email mèl

  E.G.TURGIS - GERSHOM - Gunhild BURNELL - Thorr KARSBORG - © 1992-2011 copyright.-